Actualités

Edtech/ l’hologramme : le prof sera avec vous partout

Selon la Banque Mondiale, « L’éducation a des retombées positives considérables sur l’amélioration des revenus et c’est le premier facteur d’égalité des chances. Au niveau individuel, elle contribue à l’emploi, aux revenus, à la santé et à la réduction de la pauvreté, sachant que chaque année de scolarité supplémentaire augmente globalement de 9 % la rémunération horaire (a). Au niveau de la société, l’éducation favorise la croissance économique à long terme, stimule l’innovation, renforce les institutions et consolide la cohésion sociale. Il est crucial d’investir de façon judicieuse et efficace dans l’éducation des populations afin de développer un capital humain indispensable pour mettre fin à l’extrême pauvreté.»
Cependant, force est de constater, toujours selon la Banque Mondiale, que les pays en développement ont accompli des avancées extraordinaires sur le plan de la scolarisation et de plus en plus d’enfants vont à l’école dans le monde entier. Cependant, comme l’a souligné le Rapport sur le développement dans le monde 2018, la scolarisation n’est pas synonyme d’apprentissage. Source : https://www.banquemondiale.org/fr/topic/education/overview
Tout le défi aujourd’hui réside non plus dans la scolarisation (aller à l’école) mais à l’accès à des ressources et des contenus de formation de qualité.C’est en cela que l’introduction du digital (méthodes, outils, etc.) dans l’éducation notamment au niveau du supérieur, est une véritable panacée.
En effet, l’apprentissage en ligne ou e-learning est une industrie en pleine croissance, dont les débuts remontent au début des années 80 et même avant (cours télévisés, cours par correspondance, etc.). Puis est apparue la notion de Mix-Learning avec à son actif, une pléthore de systèmes et méthodes d’apprentissage en vue de contourner certaines contraintes que l’on pourrait rencontrer selon le pays ou la zone de formation.
D’ailleurs TgMaster University entend s’appuyer sur le Mix-Learning dès 2022 pour offrir la même qualité de formation qu’à Abidjan, à des jeunes bacheliers (notamment des filles) basés à l’intérieur du pays, qui n’auront pas la possibilité de descendre jusque dans la capitale économique, Abidjan. Et ce, à un prix 2 à 5 fois moins cher. C’est la révolution !
D’une part avec les bons outils, la transformation digitale est possible dans le secteur de l’éducation, comme par exemple un cours avec des supports définis et des tests corrigés automatiquement. D’autre part, le Mix-Learning s’appuyant sur l’apprentissage en ligne est une solution abordable qui permet aux apprenants d’adapter l’apprentissage à leur mode de vie.
Le secteur de l’éducation est l’un des secteurs qui ont le plus besoin d’innovation en Afrique. Et parlant d’innovation (technologique), l’hologramme en est UNE ! Qu’est-ce que c’est ?
L’holographie est basée sur un principe simple : l’interférence de deux faisceaux issus d'une même source de lumière cohérente. De façon simpliste, c’est un procédé qui permettra d’avoir un enseignant à distance mais virtuellement présent dans une salle de classe avec des interactions en direct avec les étudiants comme s’il y était réellement.
Un lien relatif à la première conférence holographique au monde qui a eu lieu à Imperial College Business School (en anglais): https://www.youtube.com/watch?v=DkOKrVV3SS0. Des illustrations dans le monde publicitaire : www.youtube.com/watch?v=Fe6FRDhsLSA.
Enfin, ci-dessous un lien pour découvrir plus en détails et aller plus loin dans le sujet avec la différence entre les vrais et les faux hologrammes ainsi que les principes de fonctionnement et applications diverses déjà réalisées auparavant https://www.youtube.com/watch?v=71vdr1vUy08&t=800s
Achille KOUKOU,
Edupreneur,
CEO et Co-founder du Groupe TgMaster

Abonnez-vous à notre newsletter !

© TgMaster 2022 - Tous droits réservés.